Utopies en patrimoines

Travail réalisé par les élèves de 2nde dans l’enseignement d’exploration Patrimoines

Logo site   Dimanche 5 avril 2015, par Marie-Claude BOULEY

Utopies en patrimoines

"Travaillez, prenez de la peine c’est le fonds qui manque le moins"

Au 17ème siècle, le fabuliste La Fontaine place ces exhortations dans la bouche d’ « un riche Laboureur, sentant sa mort prochaine ».Ces sages conseils n’ont pas pris une ride, figurez-vous !

Les élèves de 2nde engagées dans l’enseignement d’exploration « Patrimoines », sous la conduite de leurs enseignants, Mme Durand-Gasselin et M Mauranges, les mettent en application. La réalisation de deux maquettes exposées au CDI le prouve avec brio et éloquence.

Vous serez surpris et admiratifs de découvrir les projets de villes idéales. Bien loin de la Cité idéale, minérale et sans vie, attribuée à Piero della Francesca, à la fin du 15ème siècle, gaîté, joie de vivre et couleurs ne manqueront pas de vous séduire.

C’est l’expression du citoyen de demain habité par un souci écologique, soucieux de sauvegarder son environnement. Une ville sans voiture, oui, désormais c’est possible !

Cette initiative originale est le fruit d’un enrichissement artistique et culturel au long cours : visite du Fonds Régional d’Art Contemporain, (F.R.A.C.) sensibilisation des élèves aux problématiques urbaines avec Italo Calvino et son bel ouvrage, trop souvent méconnu, Les villes invisibles.

Le travail soutenu de ce groupe d’élèves volontaires et motivées concrétise une belle réussite pédagogique, présentée de manière imagée et plaisante par Montaigne au 16ème siècle : « les abeilles pillent de çà de là les fleurs mais elles en font après leur miel. » Alors venez goûter ce miel !

Répondre à cet article