Une appropriation originale du bâtiment H...

A l’entrée du bâtiment H, 14 élèves de 1ère ELEEC réalisent une fresque Street Art en cours d’Arts Appliqués avec leur enseignante Mme Lachenais. Retour sur leur travail.

Logo site   Lundi 7 mars 2016, par Marie-Claude BOULEY

Désormais, à l’entrée du bt H, se déploie, résolument, une fresque Street Art…Le visiteur en demeure le souffle coupé. Street Art ou l’Art Urbain, une forme d’art accessible à tous dans son immédiateté même, à coup sûr. Mais pour y parvenir, que de savoir-faire, d’audace tranquille et de patience têtue ! Une technique à toute épreuve avec un travail à la bombe sur les murs alliée à une répartition rigoureuse des tâches, selon les compétences et les appétences de chacun… Eh bien ! Les maîtres d’œuvre de cette superbe production artistique, les 14 élèves de 1ère ELEEC, éclairés par Mme Lachenait, enseignante en Arts Appliqués, ont su vaincre doutes, réticences et difficultés pour se lancer dans cette ambitieuse aventure.

Assurément les exhortations du vieux laboureur à ses enfants dans la fable bien connue de tous, sont toujours d’actualité :

«  Travaillez, prenez de la peine

C’est le fonds qui manque le moins. »

La Fontaine (1621-1695)

L’ensemble, coloré et allègre, respire dynamisme, enthousiasme et joie de vivre. Le message, choisi par les lycéens, sur les conseils de Bullet, intervenante en Street Art en région parisienne, est percutant, incite à la réflexion et mérite d’être connu de tous.

« Ce commencement de la fraternité qu’est la tolérance  »

La citation de V. Hugo se réfère à Voltaire, ce philosophe des Lumières, champion de la tolérance et ennemi résolu du fanatisme.

La tolérance éclaire la route de nos deux adolescents, héritiers de l’art de la BD. Incarnés solidement dans leur époque, ils adoptent un signe de reconnaissance mutuel et désirent bâtir des ponts.

Le travail résolu et sans faute des lycéens de 1ère ELEEC met pleinement en lumière ce proverbe japonais :

« Marche seul et tu arriveras vite, marche avec les autres et tu arriveras loin.  »

Découvrez sans tarder cette surprenante appropriation du bâtiment H !

Répondre à cet article