Un voyage en Islande, avec EDIFICE

Dans le cadre de la troisième année d’EDIFICE nous devons effectuer un stage avec nos doctorants, qui sont spécialisés en géologie, nous avons donc eu l’opportunité de partir une semaine en Islande pour faire une étude de terrain.

Logo site   Samedi 8 octobre 2016, par Matthieu COLONVAL

Dimanche 02 octobre 2016








Aujourd’hui, nous nous sommes retrouvés sur le parking du lycée à 03h30 du matin. Après avoir voyagé en bus jusqu’à l’aéroport, nous avons décollé pour Reykjavik. Pour certains d’entre nous, nous prenions l’avion pour la première fois, et les secousses nous ont un peu perturbé, mais à 11000 m d’altitude la vue était magnifique.

Sur place nous avons retrouvé notre chauffeur qui nous a emmené à la solfatare de Krisuvik. Les solfatares sont des fumerolles qui rejettent d’importante quantité de souffre (d’où l’odeur d’œuf pourri). Ils y avaient aussi des mares de boue à plus de 100°c.

L’après midi nous sommes allés à la capitale, Reykjavik. Nous avons visité la ville par petit groupe, et pour la plus part d’entre nous c’était après midi shopping. Nous avons aussi vu que l’art islandais était très important ! Nous sommes rentré à notre hôtel vers 18h, et après un bon repas, nous sommes partis nous coucher.

A demain,

Myriam et Alison



Lundi 03 octobre 2016

Après une bonne nuit de sommeil, nous sommes partis de l’hôtel à 8h30 pour aller à Thingvellir, où nous sommes arrivés environ une heure après. Thingvellir est l’endroit où la dorsale médio-atlantique émerge de l’océan et devient visible. Nous avons ainsi été à la limite des plaques tectoniques américaine et eurasiatique.

Ensuite nous sommes allés au Geysir, qui actuellement ne fonctionne plus à cause d’un ancien séisme. En revanche, celui d’à coté, Strokkur, est actif, et nous avons vu plusieurs colonnes d’eau jaillir. Après avoir déjeuné à Geysir, nous sommes allés à la cascade de Gullfoss pour étudier l’érosion par l’eau. Cette cascade est impressionnante. Notre chauffeur nous a ensuite emmené voir une autre cascade, puis l’observation de la turbidité différentielle de deux rivières.

Pour terminer cette journée, nous avons visité un petit musée qui explique les conséquences du tremblement de terre de 2008 que la petite ville de Hveragerdi a subi. D’ailleurs en construisant ce centre d’information, ils se sont aperçus qu’une faille traversait le terrain, du coup, ils ont du aménager le musée.

Nous sommes ensuite rentrés à l’hôtel vers 17h !

Viviana et Yasmine


Mardi 04 octobre 2016

Mardi matin, nous avons été sur la plage de Vik, qui a été nommée 8eme plus belle plage du monde et également l’une des plus dangereuses en raison des ses grandes vagues. Sur cette plage, étaient présents, des orgues basaltiques et du basalte sous forme de galets et de sable. Selon nous, cette plage mérite son classement !



En début d’après midi, nous sommes partis faire une randonnée de 6km afin de voir une cascade, Svartifoss, entourée d’orgues basaltiques. C’était assez dur physiquement mais l’effort en valait la peine.

Ensuite, nous sommes allé voir un lac glaciaire appelé le Jokusarlon et une plage de sable et d’icebergs. Tout ceci était magnifique et impressionnant.



Enfin, nous avons finis la journée en nous arrêtant à Kirjubaejarklaustur, ou nous avons vu un pavement d’orgues basaltiques.

Mathilde et Léa


Mercredi 05 octobre 2016

Aujourd’hui, départ à 8h15 direction la grotte de lave de Leidarendi. Une journée extrêmement venteuse et pluvieuse en perspective, visiter une grotte a donc été une bonne idée pour éviter d’être trempés. Nous sommes restés deux heures dans la grotte et nous y avons vu les traces des coulées de lave, et de petites stalagmites de basalte. Nous avons vraiment apprécié cette petite séance de spéléologie volcanique.

Nous nous sommes dirigés ensuite vers une centrale géothermique, même si cet arrêt était improvisé, nous y avons appris comment l’eau chaude du sous-sol géologique, servait à produire de l’énergie.

Après le repas du midi, nous nous sommes dirigés vers le Blue Lagoon, bassin artificiel rempli d’eau de rejet de la centrale géothermique. La baignade a été très agréable et relaxante grâce à la T°c de l’eau autour de 40°c, et le bleu azur de la piscine. L’expérience était géniale et c’était pour beaucoup d’entre nous l’heure et demi la plus agréable de la journée.

Nous sommes ensuite rentrés à l’hôtel après cette journée sportive et relaxante.

Guillaume et Loic


Jeudi 06 octobre 2016




Ce matin nous sommes allés aux falaises de Dyrhoalev, nous avons pu observer la plage de Vik et ses « trolls » du haut de falaises de 120m d’altitude.



Ensuite nous sommes partis au Solheimajkull, c’était super de monter sur cette langue glaciaire. La beauté du site est impressionnante, mais cela ne durera pas à cause du réchauffement climatique, malheureusement !





Nous nous sommes rendus à la cascade Skogafoss, qui était impressionnante.

Après nous avons fait une petite pause au musée de l’éruption de l’Eyjafjafoll pour voir un film sur l’éruption de 2010.




Après cette petite halte, nous avons été à la cascade de Seljalandsfoss qui est très jolie, nous sommes même passés derrière la cascade.

Pour finir nous avons fait une petite ballade dans la ville de Hveragerdi pour découvrir les serres chauffées et l’architecture islandaise.

Mathilde, Léa, Alison et Myriam


Vendredi 07 octobre 2016

Nous sommes partis de l’hôtel à 8h vers l’ouest de l’Islande. Nous sommes arrivés à Budir, après 2h30 de route. Nous y avons fait une petite randonnée sur une coulée de lave issue du volcan Budaklettur. Il y avait de très beau paysage où nous surplombions les falaises avec la mer en contre bas.

Ensuite nous nous sommes dirigés vers Arnastapi. Nous avons d’abord mangé, puis nous avons fait une randonnée le long de la côte. Nous avons marché sur des arches de basaltes avec des orgues basaltiques.


Ensuite nous sommes allés à la plage de Dritvik où nous avons pu évaluer notre force en soulevant les « pierres de pêcheurs ». Cette plage était magnifique, mais dangereuse au vu des débris d’un bateau étalés sur la plage.

Puis nous sommes allés au cœur d’un volcan monogénique au pied du stratovolcan Snaefells (cité par Jules VERNE), et nous avons pu ramasser de la pierre ponce (seule pierre à flotter sur l’eau).


Pour terminer notre journée, notre chauffeur nous a emmené dans une petite crique où nous avons pu observer des phoques de très près. C’est vraiment une chance unique d’observer des animaux sauvages d’aussi près.

Notre voyage se termine ici, demain, nous prenons l’avion à 7h30, nous tenons à remercier le dispositif EDIFICE, à l’ISTO et à notre lycée Benjamin FRANKLIN de nous avoir permis de suivre nos doctorants en sortie géologique en Islande. Ce fut très enrichissant et nous avons pu observer des lieux et des phénomènes incroyables !

Viviana, Yasmine, Loic et Guillaume

Répondre à cet article