Pôle Espoirs Handball : voyage en Roumanie, 5ème jour

Le Pôle Espoirs de Handball Féminin entreprend cette première semaine de janvier un voyage d’échange de jeunes à Bucarest en Roumanie grâce au soutien d’Erasmus+. Suivez chaque jour le compte-rendu de leurs activités !

Logo site   Dimanche 8 janvier 2017, par Jonathan MOUTON

5ème jour (Samedi 07/01/2017)

7h30 : Petit-déjeuner

9h30-11h00 : Entraînement

11h30-15h00 : Quartier libre dans un grand centre commercial de Bucarest, le Sun Plaza. Un peu de shopping avec nos homologues roumaines et d’apprendre à mieux les connaître.

15h30 : Echauffement puis match. Nous remportons à nouveau l’opposition 24 à 21.

18h30 : Direction le restaurant pour une soirée communes avec les Roumaines. L’occasion de voir Delphine illuminer le dance-floor !
Pour remercier les entraîneurs Roumains et les responsables du CSM Bucarest, nous leur remettons les t-shirts du Pôle.

Et pour remercier Florin, nous lui offrons un bas de survêtement acheté cet après-midi.

Une belle soirée festive !

22h30 : Retour à l’hôtel.

23h00 : Dernière nuit à Bucarest...

Demain c’est le retour en France avec des souvenirs plein la tête !

Merci de nous avoir suivi dans notre périple très enrichissant et épanouissant !

Les joueuses du Pôle Espoirs Féminin de la Ligue du Centre-Val de Loire de Handball


4ème jour (Vendredi 06/01/2017)

9h00 : Réveil : une grasse matinée qui fait du bien ! Et en plus une surprise nous attend !!

10h00 : La visite de la Maison du Peuple est annulée à cause de la neige car les routes sont bloquées ce matin : impossible de circuler. Afin de ne pas totalement manquer cette visite, nous faisons des recherches sur internet. Le Palais du parlement est un des plus grands monuments d’Europe avec ses 4 niveaux en sous-sol et les 4 autres en cours de construction. C’est le plus grand bâtiment en pierre au monde. Il abrite la chambre des députés et le sénat de Roumanie ; en cela il est le second plus grand bâtiment administratif au monde après le Pentagone.

Pour remplacer cette activité, nous avons la chance de pouvoir profiter du spa où nous retournerons ce soir. Les Roumaines ayant pu se déplacer pour venir à l’hôtel nous rejoignent.

11h45-13h00 : Cours avec contrôle pour les secondes et visioconférence avec monsieur Setraji pour les premières S malgré quelques difficultés techniques au démarrage : merci monsieur ! Le cours des Terminales S avec monsieur Colonval n’a pas pu se faire à cause des problèmes de connexion au lycée. Dommage mais elles ont effectué un autre travail pour compenser.

13h00 : Repas : il était temps car la piscine nous a donné faim !

14h00 : Une sieste qui fait du bien avant d’aller à l’entraînement.

16h00 : Nous regardons la fin de l’entrainement des joueuses professionnelles Féminine de volley du CSM Bucarest : beaucoup de travail technique, même pour des joueuses déjà très expérimentées !

16h30-18h30 : Nous effectuons un entraînement avec Jonathan et Delphine devant les entraîneurs des équipes jeunes de CSM Bucarest. L’objectif est d’échanger à la fin de la séance avec eux sur la manière d’entraîner en France et les différences avec la Roumaine ainsi que dans l’organisation du handball.

19h30 : Repas

20h15-21h00 : Bilan de la journée

21h00-21h45 : Nouvelle visite du spa de l’hôtel !

Une journée plutôt soft en vue d’une journée plus chargée demain.

A demain pour de nouvelles aventures !!

Les joueuses du Pôle Espoirs Féminin de la Ligue du Centre-Val de Loire de Handball


3ème jour (Jeudi 05/01/2017)

6h45 : Réveil difficile après la journée de reprise de l’activité physique d’hier ainsi que l’apparition des premières courbatures de l’année 2017 !

7h00 : Petit-déjeuner au restaurant de l’Hôtel comme tous les matins.

Pas de cours aujourd’hui car l’emploi du temps des activités de la journée qui nous attend est très dense !

8h15 : Arrivée au club du Dinamo Bucarest qui est l’une des plus grandes associations multisports de Roumanie.

Les handballeurs du Dinamo participent à la plus grande compétition européenne : La Champions League. C’est donc dans la mythique salle du Dinamo Bucarest que nous nous sommes entraînées de bon matin.

10h00 : Fin de l’entraînement. Nous avons pu alors interagir avec deux anciens joueurs professionnels de Rugby (Andrei Guranescu) et de Handball (Sebastien Bota) qui sont tous les deux entraîneurs dans leur discipline respective au club du Dinamo Bucarest.
Nous avons échangé sur leur parcours professionnel et nous leur avons demandé en quoi les méthodes d’entraînement avaient évolué entre l’époque où ils étaient joueurs et aujourd’hui où ils sont entraîneurs ; il en est ressorti, que ce soit au handball ou au rugby, que la plus grande différence se remarque au niveau de la préparation physique qui est plus efficace et plus préventive actuellement.

Suite à cet entretien nous avons pu assister aux tests physiques de l’équipe professionnelle de handball du Dinamo.

13h00 : Après une petite sieste de 20 minutes pour certaines, nous sommes allées manger.
En entrée : Piment !

En dessert : la joueuse internationale française et ancienne Fleuryssoise, Gnonsiane Niombla nouvellement arrivée au CSM Bucarest au début de la saison 2016-2017 !! Une très belle surprise.
Nous avons pu longuement la questionner sur sa carrière de handballeuse, sur les études qu’elle avait fait, sur la manière dont elle avait réussi à surmonter les nombreuses blessures qu’elle a subi au cours de sa formation…
Elle nous a aussi fait part de ses défauts : elle dit avoir un manque de confiance en soi (comme quoi cela peut concerner même les meilleures) et une prédisposition à râler, et de ses qualités : son duel efficace, de bonnes qualités physiques et la volonté de toujours chercher à progresser.
Elle nous a aussi raconté que l’un de ses plus beaux souvenirs de Handballeuse était la médaille d’argent aux derniers Jeux Olympiques (qui est, d’après elle, une des plus belles compétitions).

15h00 : Echauffement puis match contre le CSM Bucarest avec une victoire à la clé (23 à 21) !!

18h00 : Après une bonne douche nous assistons au match des handballeuses professionnelles du CSM Bucarest. L’occasion de passer un moment convivial avec nos homologues Roumaines.

Côté handball, nous avons le plaisir de retrouver une deuxième joueuse internationale Française tout aussi nouvelle en Roumanie : Camille Ayglon-Saurina ainsi que de nombreuses internationales parmi les meilleures du mondes !

Large victoire du CSM Bucarest puis séance photos avec les joueuses, essentiellement avec nos françaises préférées mais également avec d’autres joueuses internationales comme Isabelle Gulden, une des meilleures joueuses mondiales !

20h00 : Départ du gymnase et retour à l’hôtel. Cette fois-ci pas de taxi ! Nous avons le plaisir de découvrir le métro Roumain où Cornélia et Laureen ont été victimes de paparazzis Roumaines…
Nous avons ensuite fini le chemin à pied dans le froid, avec un début de neige (et la faim). Une petite balade rafraîchissante.

21h : Repas (ENFIN !)

21h45 : Bilan de la journée et des compétences développées tout au long de nos activités et échanges !

22h30 : L’heure d’aller se coucher !

A demain pour de nouvelles aventures !!

Les joueuses du Pôle Espoirs Féminin de la Ligue du Centre-Val de Loire de Handball


2ème jour (Mercredi 04/01/2017)

7h : Petit-déjeuner au Rin Grand hôtel avec quelques retards : le décalage horaire n’a pas été pris en compte par quelques-unes d’entre nous…

De 7h45 à 9h30 : Nous avons cours avec Monsieur Mattern, professeur de SVT au lycée Benjamin Franklin.

Pendant ce temps-là, Pauletta effectue son cours en visioconférence avec Madame De Cacqueray, professeur de Gestion et de Management, restée sur Orléans : merci madame !

9h30 : Nous prenons les taxis en plein Bucarest, pour la première fois pour certaines, afin de nous rendre à la salle d’entraînement.

10h30 : Nous rencontrons nos homologues Roumaines, leurs entraîneurs et le responsable des équipes jeunes du club du CSM Bucarest.

Après un temps d’échange et de présentation réciproque, nous effectuons un entraînement commun, coaché par les entraîneurs Roumains. L’occasion de découvrir de nouvelles méthodes d’apprentissage ! Durant la séance, nous communiquons uniquement en anglais notamment avec les joueuses malgré quelques difficultés des deux côtés.

A la fin de la séance, nous effectuons en binôme des étirements avec la proposition d’un exercice par une Roumaine puis par une Française.

Puis par groupe de 4 (2 Françaises et 2 Roumaines), nous faisons le bilan de la séance et des exercices travaillés avec les avantages et inconvénients de ces derniers.

12h45 : Nous rencontrons Vasile Stinga, un très grand et célèbre handballeur roumain avec un record de 1 414 buts au cours de sa carrière ! Il nous a parlé des méthodes d’apprentissage à son époque, de son parcours, de sa vision sur le handball moderne… Il a arrêté le handball à 35 ans après une rupture des ligaments croisés.
Melissa lui a demandé si le nombre d’entrainement de l’époque n’était pas plus destructif que constructif (3 entrainements par jour). Pour Vasile, avec le recul, il pense que c’était une bêtise mais c’était ainsi à l’époque.
Amélie le questionne par la suite sur la différence entre le handball d’avant et celui d’aujourd’hui. Il nous a répondu que le handball ancien était plus spectaculaire tandis que le handball moderne joue davantage sur les qualités physiques, avec des joueurs beaucoup plus puissants. La musculation et les entraînements de préparation physique ont pris un rôle prépondérant de nos jours.
Une petite anecdote : après la victoire lors d’un tournoi international regroupant les meilleures nations mondiales, le président de la Roumanie a offert à tous les joueurs la moitié d’une voiture !!
Comme à notre habitude, Pauletta, notre capitaine adjointe, lui a remis un de nos T-shirt.

13h15 : Repas qui se conclu par un beau gâteau d’anniversaire pour Delphine qui fête ses 49 ans (on n’aurait pas cru !!).

De 15h à 17h : Nous avons à nouveau cours avec Monsieur Mattern

De 18h à 20h : Nous effectuons le second entraînement de la journée avec cette fois-ci Delphine et Jonathan aux commandes. Nous avons travaillé le surnombre avec des méthodes d’enseignement nouvelles pour les Roumaines.

A la fin de la séance, nous échangeons par binôme sur les situations afin d’expliquer aux Roumaines les exercices et méthodes utilisées.

Nous terminons cette séance en offrant le cadeau à Delphine, un beau T-shirt Adidas !

21h : Repas puis petite réunion entre joueuses pour faire le bilan de la journée et le point sur les séances vécues.

22h15 : l’heure d’aller se coucher !

A demain pour de nouvelles aventures !!

Les joueuses du Pôle Espoirs Féminin de la Ligue du Centre-Val de Loire de Handball


1er jour (Mardi 03/01/2017)

Rendez-vous à 7h30 à Roissy Charles de Gaulle avec un dur réveil pour les Orléanaises qui se sont levées à 4h du matin tandis que les jumelles Dembélé sont arrivées avec une heure de retard à cause de la circulation parisienne… Une belle frayeur qui devrait leur servir de leçon à l’avenir !

Notre vol est retardé de 2h à cause du brouillard mais nous réussissons finalement à décoller et à atterrir à Bucarest à 16h00. Nous ne verrons donc pas aujourd’hui nos homologues Roumaines à cause du trop grand retard pris dans notre déplacement.

Nous prenons un bus en direction du Rin Grand hôtel de Bucarest toujours aussi magnifique !

Dès notre arrivée, nous nous installons rapidement dans nos chambres respectives.

A 18h, nous nous réunissons pour que le staff nous présente le planning de la semaine prévu avec nos partenaires Roumaines ! L’objectif de cet échange, aidé et subventionné par Erasmus+, est de découvrir de nouvelles méthodes d’apprentissage du sport afin d’avoir un regard critique par rapport à celles-ci et ainsi nous rendre plus autonomes et plus actives dans nos apprentissages.

Dans l’attente de rencontrer demain nos partenaires Roumaines (à qui leurs encadrants ont également présenté en milieu d’après-midi les objectifs de l’échange), nos entraîneurs nous remettent nos magnifiques nouveaux maillots avec notre devise : « I Never lose, I Win or Learn »

19h : Premier repas à Bucarest avec des plats locaux (polenta…).

A la fin du repas, Florin nous présente Andrei Stinga afin de partager un très bon moment d’échange avec cet ancien grand Espoir du football Roumain aujourd’hui reconverti en chef d’entreprise suite à trois grosses blessures aux genoux.
L’occasion autour d’un jeu de questions-réponses (en Anglais !!) d’aborder différents thèmes très instructifs auprès d’Andrei qui regrette d’avoir choisi le football plutôt que le handball ou le basketball qui semblaient des sports plus adaptés à ses qualités morphologiques (2m et 2m15 d’envergure).

Quand Manon lui demande s’il pense qu’il y a un lien entre les méthodes d’entraînements utilisées lors de sa formation et ses blessures, Andrei nous répond dans un premier temps qu’il ne pense pas. Mais au fur et à mesure de la discussion, il nous dit regretter que la préparation physique de l’époque ait été si générale à tous les sports collectifs et surtout identique pour tous les athlètes. La mise en place d’entraînements individualisés lui aurait peut-être permis de combler ses lacunes, et qui sait… ?
Andrei nous souhaite d’atteindre nos objectifs sportifs les plus élevés mais nous alerte également sur le fait que personne ne peut nous garantir la réussite (blessure ou autre)… La possibilité en cas d’échec de pouvoir prendre une autre voie grâce à un parcours scolaire en parallèle de notre cursus sportif sonne donc comme une évidence au vu de son expérience.

C’est au tour de Cornelia de l’interroger sur la manière dont il a développé son « mental » durant sa formation : pour Andrei, « la différence entre celui qui gagne et celui qui perd est que le perdant reste sur sa défaite alors qu’un gagnant, un top player, se relève toujours et recommence en cherchant à corriger ses erreurs ! »

Le T-shirt donné par Aminata, notre capitaine, à notre invité du soir trouve donc tout son écho avec la phrase de Nelson Mandela : « I never lose. I either win or learn ! »

21h15 : Nous nous réunissons pour faire le bilan de notre journée, échanger sur les compétences que nous avons développées durant la journée et rédiger ce petit compte-rendu pour votre plus grand plaisir !!

22h15 : l’heure d’aller se coucher pour être en forme demain et en bonne santé, l’élément le plus important pour un sportif comme nous l’a rappelé Andrei !

Vivement demain pour enfin rencontrer nos homologues Roumaines et ainsi partager et vivre de nouvelles aventures !

Répondre à cet article