Présentation du bac Pro TU

Logo site   Dimanche 10 janvier 2016, par Matthieu Colonval

Ouvert aux élèves de troisième et aux titulaires d’un CAP, le Bac pro Technicien Usinage est très apprécié par les industries. Ces professionnels sont nécessaires dans la production industrielle.

En quoi consiste le Bac pro Technicien d’usinage ?

Le Bac pro TU forme des ouvriers qualifiés dans la fabrication mécanique. En s’appuyant sur le dossier de fabrication, ce technicien s’occupe des procédures de fabrication de pièces métalliques qui devront être usinées (enlèvement de matière). Il se charge ensuite de leur production en préparant, installant et réglant les outils et machines nécessaires pour effectuer le travail sur la pièce. Il doit, pour finir, contrôler la qualité. Il maîtrise les logiciels de conception assistée par ordinateur (CAO) et de fabrication assistée par ordinateur (FAO).

Comment le bac pro Technicien d’usinage fonctionne-t-il ?

La formation dure trois ans dont 22 semaines en entreprise. Au programme des matières générales : Français, Économie gestion, Histoire géographie, Mathématiques, Sciences physiques, Langue vivante, Arts appliqués, Éducation Physique et Sportive, Hygiène prévention secourisme. Au programme des enseignements professionnels : Analyse et exploitation de données techniques, Élaboration d’un processus d’usinage, Réalisation et suivi de production en entreprise, Lancement et suivi d’une production appliquée, Réalisation et autonomie de tout ou partie de fabrication.

A qui s’adresse le Bac pro Technicien d’usinage ?

Le Bac pro TU est accessible aux élèves de troisième et de seconde générale qui le préparent en trois ans. La formation se prépare en deux ans pour les titulaires d’un CAP dans le secteur industriel comme le CAP Conduite de systèmes industriels. Les titulaires d’un Bac STI2D prépareront la formation en un an. Peuvent aussi postuler : les élèves sortant de terminale, voire de première de l’enseignement général. L’admission peut exiger un entretien de motivation et se fait sur étude du dossier.

Et après le Bac pro Technicien d’usinage ?

La transformation des métaux dans le secteur de l’industrie est l’un des domaines les plus demandeurs en techniciens qualifies. L’image peu glamour que renvoie l’industrie attire peu de jeunes vers les métiers qui lui sont associés. Pourtant, c’est un secteur porteur dans lequel il est possible d’évoluer. Les bacheliers TU pourront entrer rapidement dans la vie active et travailler dans le secteur de la métallurgie ou les industries : automobile, agro-alimentaire, cosmétologie, etc. Exemples de métiers : opérateurs régleurs d’usinage sur machines à commandes numériques, opérateur en métrologie, technicien, projeteur. Les bacheliers qui le souhaitent pourront poursuivre leurs études et s’orienter vers un BTS Industrialisation de Produits Mécaniques, Assistant Technique d’Ingénieur, Conception de produits industriels, Technico-commercial, Étude et Réalisation d’Outillages. Ils peuvent s’orienter vers un DUT dans le domaine industriel : Génie industriel et maintenance, Génie mécanique et productique, Génie électronique et informatique industrielle, etc. Ils peuvent préférer une formation courte et préparer le CQPM (Certificat de Qualification Professionnelle) de la Métallurgie Technicien en usinage et en productique industrielle ou Opérateur régleur sur machines-outils à commande numérique.

Répondre à cet article