Le renforcement linguistique en seconde

Le renforcement linguistique est un dispositif spécifique qui vient s’ajouter à l’emploi du temps des élèves, à raison de 2 heures hebdomadaires. Il remplace l’appellation "section européenne" qui disparaît en classe de 2nde avec la réforme et qui commence maintenant en première.

Logo site   Mercredi 10 juin 2020, par Webmaster

Qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un approfondissement linguistique à travers une heure de découverte des Sciences de l’Ingénieur (SI) ou des Sciences Economiques et Sociales (SES), enseignée en anglais par un professeur de la discipline, et une heure d’anglais appliqué à la discipline non linguistique choisie (DNL), enseignée par un professeur de langue. Il ne s’agit donc pas d’une remise à niveau en langue vivante, mais d’une introduction à une nouvelle discipline en anglais. En classe, l’accent est mis sur les activités orales. Ainsi, en Seconde, les élèves doivent choisir leur DNL entre les Sciences de l’Ingénieur ou les Sciences Economiques et Sociales (SES).

Quel est l’intérêt de suivre cet enseignement ?

Non seulement cet enseignement permet de faire 2 heures de plus d’anglais par semaine, mais il amène aussi et surtout à la découverte d’une discipline d’une manière différente.
Ce dispositif est une façon d’enrichir son cursus scolaire ainsi que d’élargir ses connaissances pluridisciplinaires, tout en aidant aux choix d’orientation faits en fin de classe de Seconde. En effet, les Sciences de l’Ingénieur et les SES sont des spécialités qui peuvent être choisies à l’issue de la classe de Seconde. Le renforcement linguistique invite donc les élèves à affiner leur projet d’orientation.
En outre, le renforcement linguistique est une opportunité de s’ouvrir à l’Europe et à l’international en découvrant la DNL à travers le prisme anglophone, ce qui résulte en un enrichissement de l’étendue lexicale des élèves dans des domaines d’intérêt précis.
Par ailleurs, cet enseignement peut être suivi comme une initiation à la Section Européenne. En effet, à partir de la classe de Première, les élèves peuvent demander à s’inscrire en Section Européenne dans l’une des 3 DNL proposées : Histoire-Géographie, Sciences de l’Ingénieur ou Sciences Economiques et Sociales.
Ainsi, le renforcement linguistique offre aux élèves la possibilité de situer leurs compétences pour une éventuelle inscription en Section Européenne, bien qu’il ne soit pas un prérequis pour s’y inscrire.
Enfin, ce dispositif permet de développer les compétences orales, qui sont désormais indispensables à la réussite des épreuves de Terminale comme l’épreuve du Grand Oral ou celle de Section Européenne si les élèves s’y inscrivent en classe de Première.

Qui peut suivre cet enseignement ?

Le renforcement linguistique est ouvert à tous dans la limite des places disponibles. Il n’y a pas de niveau prérequis pour pouvoir s’inscrire, toutefois les qualités suivantes sont fortement recommandées afin de s’épanouir et de réussir au mieux son année en renforcement linguistique :
- Avoir un goût pour l’apprentissage de l’anglais ;
- Etre à l’aise en expression orale en cours d’anglais ou avoir l’ambition de le devenir ;
- Etre capable de s’intégrer dans un projet ;
- Etre curieux, notamment pour découvrir une DNL ;
- Avoir une capacité de travail qui permet de suivre 2 heures de cours de plus par semaine.