BTS Electrotechnique

Devenez un spécialiste de l’étude, de la mise en œuvre, de l’utilisation et de la maintenance des équipements électriques

Logo site   Vendredi 11 février 2011, par Christophe BOURILLON

Comment intégrer notre formation ?

- Baccalauréat Professionnel à dominante électrique
- Baccalauréat STI GE ou STI2D
- Baccalauréat S- SI
- Formation continue GRETA
- Autres cas, sur dossier

Pourquoi intégrer notre formation ?

Nous proposons deux modes de formation :
- Initiale
- Par apprentissage
- Le taux de réussite supérieur à 80%
- Un excellent taux d’intégration dans la vie active
- De nombreuses possibilités de poursuite d’études
- Un plateau technique performant et récent
- Utilisation de logiciels professionnels

Votre formation

Elle est dispensée sur deux années avec des périodes de formations en milieu industriel.

Les débouchés

- Les domaines d’activités :

  • Énergie Électrique
  • Automatisme
  • Maintenance
  • Contrôle et sécurité
  • Industrie
  • Énergies renouvelables

- Les accès aux métiers :

  • Chargé d’affaire
  • Bureau d’études
  • Automatisme
  • Chef d’équipe ou de chantier
  • Technicien de maintenance
  • Technico-commercial

- Les poursuites d’études :

  • Licence professionnelle (Licence EEDD disponible au lycée)
  • Cursus LMD
  • Écoles d’ingénieurs
  • Formation continue

2 types de formation s’offrent à vous

- La voie initiale

  • Au cours de votre formation vous aurez 2 stages industriels à effectuer l’un en fin de première année (courant juin) et l’autre en 2ème année (au mois de janvier).
  • Ces stages serviront de support à 2 épreuves de Contrôle en Cours de Formation (CCF).

- La voie de l’apprentissage (par contrat de travail) - Le site du CFA acédémique

  • Cette formation, en prise directe avec les réalités industrielles, est rémunérée.
  • 22 semaines de formation au lycée et le reste en entreprise.
  • Le lycée propose une aide de recherche de contrat avec nos entreprises partenaires.
Logo site   Voir en ligne : Le site du CFA académique pour la voie par apprentissage

Répondre à cet article