classe ONU

Dernier ajout : 3 janvier 2017.

La classe « O.N.U » du lycéen Benjam’ ?

Non parce qu’il existe des conflits ou des foyers de guerre au lycée, mais parce que la classe ONU regroupe des élèves de diverses nationalités et fait en ce sens penser à une petite Organisation des Nations Unies.

Russie, Sri Lanka, États-Unis, Portugal, Italie, Kosovo, Syrie, Albanie, Pologne, Cambodge, Espagne, Angola, République Démocratique du Congo, Sénégal, République Tchèque, Brésil... chaque année amène des horizons nouveaux !

Pour accueillir ces jeunes, présents depuis six mois à deux ans en France et déjà familiarisés avec la langue française (niveau A2 ou B1 requis) un dispositif spécifique est proposé, de type UPE2A (unité pédagogique pour élève allophone arrivant) ou « classe d’accueil ».

- 6 heures de soutien linguistique (Français Langue Seconde ou Langue de Scolarisation)
- Un effectif limité à 30 élèves (15 sortants de collège et 15 élèves allophones)
- Un travail en équipe autour de l’acquisition du vocabulaire-clé pour le lycée et les études supérieures.

Derniers articles

Projets classe internationale

Mardi 3 janvier 2017, par Matthieu COLONVAL

Deux projets en cours pour les élèves de la classe ONU du lycée

Deux portraits de la classe ONU

Mercredi 16 novembre 2016, par Matthieu COLONVAL

Voici trois portraits d’élèves de la classe de seconde ONU au lycée Benjamin Franklin en 2015-2016, réalisés par les élèves de l’option CAV (1ère) :

"V-O sous-titrée" est enfin sur les ondes !

Lundi 18 avril 2016, par Matthieu COLONVAL

La classe ONU (seconde 1) du lycée Benjamin Franklin est une unité pédagogique pour élèves allophones arrivants (UPE2A) comprenant pour moitié des élèves non francophones mais maîtrisant assez le français pour suivre les cours, avec un renforcement linguistique de six heures par semaine. Elle vous fait découvrir en paroles, musiques et sons, les pays qui la constituent : Brésil, Russie, Irak, Italie, Portugal, Espagne, Angola, République Tchèque… De novembre 2015 à avril 2016, avec d’anciens (...)